Nous garantissons des expériences incroyables:Satisfait ou remboursé!
En savoir plus

Le Château Aragonais d’Ischia: forteresse emblématique de l’île 

Via Pontile Aragonese, 80070, Ischia

Durée de l'expérience: 2h

Non achetable, prix approximatif 10,00€
  • Nessun supporto in lingua straniera

    Support en anglais ou en français

  • Payant et non surveillé

    Parking disponible

  • Ne convient aux enfants

    Adapté aux enfants

  • Avec barrières

    Sans barrières architecturales

  • Animaux non admis

    Animaux admis

Le Château Aragonais, est l’un des symboles les plus représentatifs de l’île d’Ischia et il est situé sur un îlot de roche trachytique (d'origine magmatique). Actuellement, il appartient à la famille Mattera, qui s'en occupe en garantissant l'ouverture au public 365 jours par an, en réalisant les travaux nécessaires d’entretien et de restauration et en promouvant des événements culturels.

Pourquoi visiter le Château Aragonais d’Ischia

La construction du premier château remonte à 474 av. J.C., sous le nom de Castrum Gironis, ou "Château de Girone", en l'honneur de son fondateur, tandis que la structure moderne de la forteresse et du château est à attribuer aux Aragonais d’où elle tient son nom, qui l'ont conçu sur le modèle du Maschio Angioino (Donjon Angevin) de Naples.

Alfonso V d'Aragon a fait construire un pont en bois qui reliait l'îlot à l'île principale et en outre des murs puissants et des fortifications ont été construits, à l'intérieur de laquelle presque tout le peuple d’Ischia a trouvé refuge et protection pendant les incursions des pirates.

La période de splendeur maximale de la structure a eu lieu à la fin du XVIe siècle et il a coïncidé avec un moment culturellement très heureux pour toute l’île, fréquentée par les meilleurs artistes et lettrés du siècle, notamment Vittoria Colonna, qui vécut dans le Château pendant environ 35 ans, Michelangelo Buonarroti, Ludovico Ariosto, Jacopo Sannazaro, Giovanni Pontano, Bernardo TassoAnnibale Caro l’Aretino et beaucoup d’autres.

Avec la fin de l’épopée aragonaise, le Château passe d’abord sous la domination espagnole, puis sous la domination autrichienne.

Avec le temps, le Château, tout en étant un excellent instrument de défense militaire, se montre tout à fait inadéquat à satisfaire les besoins quotidiens de ses habitants en temps de paix. Les habitants d'Ischia se dispersent donc à travers l'île pour s'occuper plus directement et efficacement leurs activités.

En 1655, une terrible épidémie de peste contribue au dépeuplement du Château.

En 1737 les Espagnols reprennent possession de l'île d'Ischia et du Château qui, comme le Donjon Angevin, est utilisé comme forteresse militaire et comme prison pour les délinquants communs.

En 1860, par l'invasion de Giuseppe Garibaldi, Ischia a été annexée au Royaume d’Italie et la prison politique située dans le Château a été supprimé.

En 1912, l'administration du domaine posa le Château Aragonais en vente aux enchères.

Depuis lors, l'île est gérée par des particuliers, qui en assurent la restauration et la gestion.

Les choses les plus importantes à savoir sur le Château Aragonais d'Ischia

Près du Château Aragonais, il y a quelques sites de grand intérêt.

L'Église de l'Immaculée, dont le dôme imposant est remarqué par toute la ville d'Ischia et à l'intérieur de laquelle il y a une porte à travers laquelle vous arrivez au Couvent des Clarisses. La fondatrice du couvent est la noble femme napolitaine Beatrice Quadra, veuve d'Avalos, en 1575.

Sous l'Église de l'Immaculée, se trouve le Cimetière des Clarisses. Selon le rite, en vérité assez macabre, les moniales, après leur mort, au lieu d'être enterrées, étaient assises sur des chaises en maçonnerie avec au-dessous un vase percé d'argile, dit "scolatoio". Tandis que la chair se décomposait lentement, les autres religieuses méditaient sur la fragilité de la vie humaine et sur la mort. Une fois la chair consommée et le squelette débranché, les os étaient entassés dans une clôture.

On trouve ensuite la Cathédrale de l'Assomption qui fut construite en 1300, lorsque les habitants de Geronda, située dans la pinède actuelle, se transférèrent sur le Château à cause de l'éruption de l'Époméo. En 1509, les noces de Fernando Francesco d'Avalos et de Vittoria Colonna y ont été célébrées.

Frappée par les canons des Anglais en 1809, la Cathédrale de l'Assomption se présente actuellement comme un espace ouvert qui accueille de nombreux événements. En dessous, il y a la Crypte Nobiliaire, constituée d'une ambiance centrale avec des voûtes d'arêtes, entourée de 7 chapelles voûtées en berceau. Chaque chapelle, décorée par des fresques de l’école de Giotto, représentait l'une des familles nobiliaires qui habitaient l'îlot.

Il y a enfin l'Église orthogonale de San Pietro a Pantaniello qui remonte à la Renaissance et conserve toute sa grâce architecturale.

Une dernière curiosité sur le Château Aragonais: en 1952, des scènes du film américain Il corsaro dell'isola verde avec Burt Lancaster ont été tournées à l'intérieur.

Facilitations

Réduction

  • Billet réduit au prix de 9 euros pour les groupes jusqu’à 20 personnes
  • Billet réduit au prix de 6 euros pour les enfants de 10 à 14 ans

Conseils et idées de voyage du notre blog

Je te dépose ? Choisissez la solution qui vous convient le mieux.

Lascia la tua email per ricevere aggiornamenti sul progetto.